Mythes, contes et légendes autour de Poitiers

albatros-cietetenlair« Projet Albatros » par la Compagnie Tête en l’air – Festival Quand on conte

Dans la Vienne, les histoires extraordinaires sont légion. Sous peine de saturation, je ne vais pas vous raconter de nouveau la plus célèbre, celle de la fée Mélusine ! Empruntons plutôt les chemins de traverse et découvrons les récits populaires qui alimentent les imaginations de génération en génération. Il était une fois…

LE DRAGON DU POITOU
Grand’Goule est le nom d’un dragon de la mythologie du Poitou.
La bête aurait vécu au VIe siècle, dans les méandres du Clain. Lors de la montée des eaux, le monstre entrait dans les caves labyrinthiques qui traversaient le sol poitevin et visitait souvent les sous-sols de l’abbaye Sainte-Croix. Là, il dévorait toutes les malheureuses moniales qui s’y aventuraient. La courageuse Sainte Radegonde décida d’en finir avec la malédiction et descendit l’affronter. Elle ne se démonta pas face au corps couvert d’écailles, à la queue en pince de scorpion, aux pattes griffues et aux cris effrayants poussés par la bête. Un lancer de pain béni et on n’en parla plus !
Aujourd’hui, une sculpture représentant la Grand’Goule est exposée au Musée Sainte-Croix. Le Stade Poitevin l’a choisie comme emblème ; la confrérie qui promeut le Broyé du Poitou a adopté son nom, tout comme une discothèque mythique du centre ville de Poitiers. Grand’Goule est toujours dans la place !

grand-goule.jpg
La « Grand’Goule », Jean Gargot, 2e moitié XVIIe siècle, 1677 (Musée Sainte-Croix)

UNE MULE QUI FAIT DES ÉTINCELLES
En 1753 à Poitiers, le quartier de la place de la Liberté fut le théâtre d’un événement resté longtemps gravé dans les mémoires. Un voiturier conduisant un chargement de poudre à canon décide de faire une pause. Sur la place alors très fréquentée, il stationne sa carriole tractée par quatre mules. La journée est « si chaude que les mouches étaient mauvaises». Pour écarter l’un de ces insectes, une mule aurait donné un coup de sabot sur le pavé. Le choc provoque une étincelle, la poudre flambe et le quartier tout entier est soufflé. L’explosion est si forte que le fer d’une mule est projeté contre l’hôtel des prévôts avec une telle violence qu’il pénètre dans la pierre. Un fer d’une défunte mule fut fixé sur le mur de l’une des maisons de la place, au deuxième étage près d’une fenêtre. Saurez-vous le retrouver ?

L’ACTU : QUAND ON CONTE
Du 4 au 14 novembre à Nouaillé Maupertuis, se tiendra la 13e édition de ce festival consacré aux arts de la parole. Embarquement immédiat à dos d’albatros ou de chèvre pour un voyage dans le temps et dans l’espace ! Spectacles jeune public, théâtre pour adultes, chansons pour tous…
En savoir plus sur le programme
De 0 à 16 euros la place

Quand_on_conte.jpg

TIRE LA CHEVILLETTE, LA BOBINETTE CHERRA
Que diriez-vous de passer la nuit dans le domaine où fut inventé Le Petit Chaperon Rouge ? Le château de Boiscoursier vers Vivonne était autrefois une demeure consacrée à la chasse et plus particulièrement à la chasse aux loups. Charles Perrault y a séjourné et les lieux furent pour lui une source d’inspiration dans l’écriture du conte. C’est pourquoi, à votre arrivée dans cette chambre d’hôtes, vous trouverez un petit panier dont le contenu vous est offert en guise de bienvenue. Une galette et un petit pot de beurre ?
http://www.boiscoursier.fr

boiscoursier.png

Issues des fantasmes et des peurs anciennes, les légendes sont fondamentales puisqu’elles racontent aussi l’histoire des lieux, des villes et des régions. Rien n’interdit, lors des veillées, de les souffler à votre tour aux oreilles de vos descendants…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

2 réponses à “Mythes, contes et légendes autour de Poitiers

  1. je reve d y revivre mes nuits « enchanteresses » !!merveilles de cette demeure avec sa légende !!!! »Le petit Chaperon Rouge !!!!!

  2. Je connaissais plus ou moins l’histoire de la Grandgoule mais pas du tout celle du fer à cheval. Je jetterai un œil en passant place de la liberté la prochaine fois… Merci pour ces belles histoires à dormir debout!

Répondre à loasisbretonne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *