Quels ambassadeurs pour la Vienne à l’étranger?

Sur ce blog, je vous divulgue au fur et à mesure des pépites que je déniche sur notre territoire. Aujourd’hui, histoire de varier les plaisirs, je prends le parti de vous présenter certains éminents ambassadeurs de la Vienne à l’étranger.

A NEW YORK
«J’ai vu New York – New York USA – J’ai jamais rien vu d’aussi haut – Oh c’est haut», pourrait chanter la pierre de Chauvigny. En effet, ses qualités de pierre à bâtir lui permettent de composer les socles de l’Empire State Building (1931) et de la Statue de la Liberté (1886) à « Big Apple ». Rien que ça ! Une vraie nature… calcaire oolithique ! Extraite des carrières locales – comme autrefois celle du Normandoux à Tercé, elle est actuellement commercialisée par la société Rocamat.

NYC-TheEmpire-brume.jpeg
L’Empire State Building, le point culminant de Manhattan

EN ALASKA
Régulièrement sollicité à l’international, Richard Toix de Passions & Gourmandises a fait partie cet été d’une délégation de cinq grands chefs français. L’invitation de l’Alaska Seafood Marketing Institute (Asmi) avait pour but la découverte des produits de la mer issus d’une pêche raisonnée et durable dans le grand nord américain. Aux côtés notamment de Guillaume Gomez, qui règne depuis 1997 sur les cuisines du palais de l’Elysée au service des Présidents de la République, le restaurateur étoilé de Saint-Benoît a dignement représenté notre gastronomie et notre terroir dans cette région où la nature est reine.
En savoir plus

alaska-ete2011.jpeg
Cinq chefs français en Alaska – R. Toix 2e en partant de la gauche

AU JAPON
« Écologie et technologie », telle est la philosophie de Frédéric Brochet depuis ses caves troglodytiques. À l’origine des vins les plus célèbres du Poitou, le viticulteur de Marigny-Brizay signe des cuvées contemporaines qui règnent sur les plus belles tables françaises (Alain Passart, Joël Robuchon…). Les Japonais ne s’y sont pas trompés et plébiscitent Ampelidae par l’intermédiaire de Seibu et Enoteca, revendeurs haut de gamme dans l’archipel. Kampai !
En savoir plus

ampelidae-japon.jpg
Ampelidae au Japon, catalogue Seibu

DANS LE MONDE ENTIER
Des hommes, des pierres, du vin… Et même des animaux comme émissaires de la Vienne ! Au total près de 200 singes nés à Romagne sont partis à l’étranger :
60 saïmiris, 40 ouistitis et tamarins, 50 capucins, 13 titis, 12 lémuriens et bien sûr 2 gorilles. Les pays de destination depuis la Vallée des Singes varient : Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Italie, Espagne, Autriche, Danemark, Suède, Norvège, Slovaquie, Slovénie, République Tchèque, Australie et récemment la Chine pour 5 mandrills. Par ailleurs, le Conservatoire pour la Protection des Primates soutient une dizaine de projets de conservation à travers le monde (Brésil, Madagascar, Maroc, Côte d’Ivoire, Ghana, République Démocratique du Congo, Ethiopie, Vietnam et Philippines). Au Pérou, la Vallée s’engage directement pour la préservation du titi des Andes avec l’embauche de cinq salariés sur place, la sauvegarde des sources d’eau potable, des interventions dans les écoles, des ateliers pédagogiques dans les parcs botaniques…
En savoir plus

vallee-des-singes-etranger.jpg

Voilà quatre exemples de hauts représentants du 86 à l’international. Vous en connaissez sûrement d’autres. N’hésitez pas à les mentionner dans les commentaires…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Une réponse à “Quels ambassadeurs pour la Vienne à l’étranger?

Répondre à Sylvie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *