Montmorillon, future capitale mondiale de la gastronomie

D’ici deux ans, à Montmorillon au sud du département, une grande école présidée par Joël Robuchon formera des jeunes du monde entier, l’élite de la gastronomie de demain. Sur 6500 m², la Maison-Dieu accueillera l’Institut International Joël Robuchon, réunissant une école, un restaurant et un hôtel d’application. « Ce projet est la concrétisation de mon engagement au service de l’apprentissage, du compagnonnage, du partage tout simplement« , raconte celui qui fut sacré «Meilleur Ouvrier de France» en 1976, «Chef de l’année» en 1987 puis «Cuisinier du siècle» en 1990. Explications.

MaisonDieuLe site de la Maison-Dieu à Montmorillon

DÉJÀ UN PARTENARIAT UNIQUE AU MONDE !
Jeudi 9 juin 2016, l’École hôtelière de Lausanne (EHL) et le futur Institut International de Montmorillon ont signé une convention historique. Quelle marque de confiance vis-à-vis du projet de Joël Robuchon ! En effet, malgré les sollicitations de nombreuses écoles prestigieuses dans le monde, l’actuel leader mondial de l’enseignement pour les métiers de l’accueil avait toujours refusé les partenariats. Les Suisses eux-mêmes ont sollicité le cuisinier poitevin en apprenant l’ouverture de sa propre école. Cette alliance de deux grands noms émérites envoie un signal fort.
Afin de répondre de façon hautement qualitative à la demande exponentielle de formation du secteur, ce partenariat pédagogique innovant permettra une mise en commun des compétences et savoir-faire. Il vise une complémentarité parfaite entre théorie et pratique. Les deux écoles ont pour but la promotion et la transmission des grandes valeurs de la gastronomie à une échelle internationale, ainsi que l’éducation à l’excellence.
L’Institut Joël Robuchon mettra l’accent sur des formations délivrées dans la pure tradition du compagnonnage. Les plus grands chefs du monde viendront y enseigner et transmettre leur savoir. L’EHL, première école hôtelière créée en 1893, a développé un enseignement académique de très haut niveau afin de former les futurs leaders de l’hôtellerie internationale.

ecole-hoteliere-lausanne_institut-robuchon

Signature de la convention entre l’EHL et l’IIJR le 9 juin 2016 à Montmorillon ©Momentum Productions

UN LIEU D’EXCEPTION PROPICE AUX VOCATIONS
Quel meilleur choix que la Maison-Dieu, ancien séminaire classé Monument Historique où Joël Robuchon a failli entrer, pour créer une grande école de gastronomie ? Sa construction s’étend du 12e siècle pour la tour médiévale et l’Octogone, jusqu’au 19e pour les extensions des ailes. Le site a toujours accueilli du public : que ce soit au travers de la foi lorsqu’il était terre d’accueil des pèlerins malades et plus récemment petit séminaire, ou bien de façon laïque lorsqu’il était rattaché à l’hôpital dans les années 70. Médecine, religion et bientôt cuisine… La Maison-Dieu a toujours abrité de véritables vocations.
« C’est un lieu d’exception, par son architecture comme par son histoire, un endroit de rêve pour toute école.« , s’enthousiasme le chef qui détient le plus d’étoiles au monde au guide Michelin. Montmorillon, future capitale mondiale de la gastronomie ?
Depuis début mai, la Maison-Dieu dévoile son passé médiéval grâce à un diagnostic archéologique. Les premières recherches sont fructueuses et leur durée prolongée.
Découvrez la Maison-Dieu en vidéo
Découvrez la Maison-Dieu vue du ciel
Visitez virtuellement la Chapelle de la Maison-Dieu

chapelle-saint-laurent_maison-dieuLa chapelle Saint Laurent de la Maison-Dieu

JOËL ROBUCHON, « APPELLATION D’ORIGINE CONTRÔLÉE »
« Le lancement de cet institut est un moment d’une grande importance dans ma vie d’homme et de chef de cuisine.« , confie M. Robuchon, profondément attaché à ses racines poitevines.
« Je suis né Grand’rue à Poitiers. Je garde une vraie nostalgie de mes années passées au Relais de Poitiers, restaurant où l’on m’a appris les bases fondamentales qui m’ont servi toute ma vie : la rigueur, l’humilité, la patience et l’exigence du travail bien fait« .
Joël Robuchon ajoute : « Cette grande école de la gastronomie (tout comme il existe de grandes écoles d’ingénieur) sera ancrée dans un terroir. Je me réjouis de mettre à l’honneur les formidables produits de mon pays le Poitou : truffe noire, échalion, melon, agneau, macarons de Montmorillon »

robuchon-truffeLa truffe noire sublimée par Joël Robuchon

Afin de patienter jusqu’à l’automne 2017 et l’ouverture de l’Institut International Joël Robuchon, je vous invite à découvrir d’ores et déjà les richesses touristiques du Pays Montmorillonnais… CLIQUEZ ICI

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Une réponse à “Montmorillon, future capitale mondiale de la gastronomie

Répondre à Sophie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *