Ouvrez les portes du Poitou !

À mi-chemin entre la vallée de la Loire et le Futuroscope, au nord de Châtellerault, se niche un territoire composé de 17 communes et appelé Les Portes du Poitou. De pittoresques coteaux, des massifs boisés ainsi que les rivières de la Creuse, la Mâble et la Vienne y dessinent des paysages se prêtant aux balades. Les amateurs de pêche et de canoë s’y sentent comme chez eux. Un village troglodyte, de nombreux châteaux et plusieurs musées attestent du riche passé historique de la région. Laissez-moi vous présenter ce petit coin verdoyant du Poitou, idéal pour des vacances au calme en pleine nature.

À VOIR
Ethni’cité : ​Niché dans la falaise de Saint Rémy-sur-Creuse, ce village troglodyte vieux de 900 ans surplombe la vallée de la Creuse. Les visiteurs partent sur les traces des tisserands de chanvre du XVIIe et de Richard Cœur de Lion qui avait choisi ce site pour surveiller les ennemis du royaume de France. Le Centre de Technologie Primitive et le parcours d’interprétation sur les peuples premiers et leur habitat permettent de faire revivre les gestes du passé. De nombreuses animations originales (goûters costumés, visites à la bougie, parcours sensitifs au jardin…) y ravissent petits et grands.

ethnicite-saint-remy-sur-creuse

Le Château des Ormes : Poussez les imposantes grilles et accédez à la cour d’honneur. Le jardin à la française vous accueille tandis que, dans la perspective, se détache cet ancien paradis des philosophes. Comme Voltaire et Diderot à l’époque du siècle des Lumières, pénétrez dans la demeure d’une famille issue de la grande aristocratie ! Chaque année, des expositions temporaires investissent les lieux pour le plus grand plaisir des amateurs de photographie et de peinture.

Chateau-des-Ormes-grille.jpg
Le château des Ormes

Le Relais de Poste aux chevaux des Ormes : À l’origine, la Poste aux chevaux était réservée au Roi. Le chevaucheur transportait les correspondances royales au galop et changeait de monture à chaque étape. Le Relais des Ormes se trouvait sur le tracé Paris-Bordeaux, la route d’Espagne. Ce bâtiment de 1752 accueillit La Poste aux Chevaux de juin 1764 à 1873, date de fermeture de tous les relais suite à l’arrivée du chemin de fer, et fut classé Monument Historique en 1994. Ne manquez pas le magnifique portail ouvrant sur la N10 !

la-poste-aux-chevaux-relais-des-ormes.png
La Poste aux Chevaux

Le Château de la Motte : L’histoire d’Usseau est intimement liée à ce monument du 15e siècle qui surplombe fièrement le village. Après avoir traversé les vicissitudes de l’histoire, le château propose aujourd’hui de confortables chambres d’hôtes. Les plus romantiques opteront pour un séjour insolite et intime dans le colombier. Saviez-vous que les jardins, complètement recréés depuis 2000 par les nouveaux propriétaires, ont participé à l’émission de France 2 « Le jardin préféré des Français » ? Intérieurs et extérieurs se visitent une partie de l’année.

L’église Saint-Sulpice : La bourgade d’Oyré abrite une des plus remarquables petites églises romanes de la Vienne. La particularité de Saint-Sulpice réside dans la galerie enveloppant sa façade ouest et une partie de son côté sud. Cette pépite de la fin du XIe siècle est classée monument historique depuis 1914.

Le Musée de Falaise : Installée aux Ormes, à l’étage de la chapelle du château de Falaise, une exposition permanente présente l’histoire de l’Acadie de ses débuts à nos jours. Cette dernière est liée à la famille de Gannes, originaire de Falaise et dont deux fils partirent pour l’Acadie dans les troupes du roi au XVIIe siècle. A découvrir également : du matériel agraire, des outils anciens, des coiffes régionales du siècle passé, ainsi que des souvenirs de la résistance, de l’occupation et de la dernière bataille de juin 1940 lors de laquelle le château de Falaise fut en première ligne.

• Les Musée Rural et Musée du Feu de la Vieillardière : Afin de préserver les traditions, la municipalité de Leigné-sur-Usseau a réhabilité l’ancien atelier du forgeron et y a exposé les outils de l’artisan mais aussi des machines à traction animale, pour la fenaison et la moisson. L’histoire de la charrue et celle des sapeurs-pompiers n’auront plus de secrets pour vous. Les curieux s’enthousiasment également pour l’écurie, le poulailler, la buanderie, la laiterie, le fournil, le pressoir et l’huilerie de cette ferme typique du pays.

Les bottes Aigle : Ingrandes-sur-Vienne brille notamment pour le savoir-faire de son maître caoutchoutier. Aigle International organise des visites guidées d’1h30 sur rendez-vous au cœur de l’atelier de production. Bon plan : les prix dégriffés sur les articles de la marque dans le magasin d’usine attenant.

À FAIRE
Randonnez sur le chemin de Saint-Jacques en passant par la voie de Tours. Compostelle nous voilà !
• Piquez une tête au Centre aquatique de Saint-Gervais-les-trois-Clochers ! Auréolée du Label Qualité Vienne, cette piscine se distingue par la diversité de son matériel et de ses équipements (toboggan, banquette à jets d’eau, cages immergées, bateau pirate gonflable, trampoline à air, terrain de volley, badminton…).

????????????????????????????????????

• Entrez dans la ronde des festivals d’été ! La caravane des Heures Vagabondes 2014 passera par Les Ormes le 4 juillet avec, au programme, les rythmes chaloupés de Philippe Lavil. Pour leurs 10 ans, les Nuits Romanes effectueront une halte le 9 juillet à l’église Saint-Pierre d’Usseau, bercée par le gospel de Soul Voices, puis se mettront à l’heure irlandaise le 24 juillet à l’église Saint-Hilaire d’Antran grâce à Doolin’.
Mon coup de cœur : la 7e édition de Aux Ormes Mozartiens du 11 au 13 juillet. Autour de la Mezzo-soprane Yana Boukoff, de grands interprètes de musique de chambre se réuniront dans l’intimité de La Poste aux chevaux pour un rendez-vous culturel rare.

aux-ormes-mozartiens-festival.jpg
Aux Ormes Mozartiens

OÙ SE RESTAURER
• dans l’ancienne école de Vellèches, à La Table des Écoliers, pour goûter la cuisine du chef à base de produits frais et locaux.
• dans la ferme-auberge du Manoir de la Blonnerie pour des menus Bio concoctés par Marie-France à partir des fruits et légumes de l’exploitation.

OÙ DORMIR
De nombreux modes d’hébergements s’offrent à vous. Tous les budgets trouveront leur bonheur. Le camping Le Petit Trianon accueille les vacanciers dans le parc d’une gentilhommière du XVIIIe pour un séjour 4 étoiles, sous la tente ou sous un tipi, en mobil-home ou dans une cabane en haut d’un arbre ! Le château de Piolant, chambres d’hôtes classées 4 épis par les Gîtes de France, propose également des nuitées champêtres dans une jolie cabane parmi les arbres centenaires. Au havre de paix La Grenouillère, les chambres et la tables d’hôtes voisinent avec une yourte mongole dans le jardin et une toue sur la rivière. Au gîte de La Prée, le bien-être est roi avec piscine couverte, étang de pêche, hamac, spa, hammam et jaccuzi. Pour rencontrer les rois de l’accueil, direction La Massonnière de M. et Mme Bordelais à Mondion. Enfin, les férus de décoration réserveront à La Vigenna, meublé de tourisme 4 étoiles.

En savoir plus : Office du tourisme Les Portes du Poitou

la-vigenna.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Une réponse à “Ouvrez les portes du Poitou !

  1. Le village troglodyte fait penser aux villages de Maine-et-Loire, qui attirent chaque année les touristes dans la Vallée de la Loire. Ce sont des régions intéressantes pour leurs châteaux, leurs musées et de nombreux endroits magnifiques pour les randonnées. De plus, elle permettent de pratiquer différents loisirs, tels que les vols en montgolfière ou l’équitation.

Répondre à Yves Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *